Envie de s’évader ? Pourquoi ne pas se rendre à Manikaran ! Ce n’est qu’à 30 km de Kullu… Nous y sommes allés en 1995, aller-retour en bus local, 7h, pour rester à peine une heure sur place donc j’ai bien envie d’y retourner pour explorer davantage l’endroit. On entre dans la vallée de la Parvati, belle vallée au fond de laquelle la rivière coule à gros bouillons couleur de boue… On monte à Jari, puis continue en direction de Manikaran jusqu’à tomber devant… ça !

The Himalayan village… qui comme son nom ne l’indique pas est un resort constitué de cottages tous différents, baptisés du nom d’une ville ou d’une vallée de l’Himachal.
On va passer la nuit ici !
Super !!

Ah ! le luxe, y a pas à dire, on s’y fait très vite…

En plus ce matin quelle chance, il fait beau !!
Qu’est ce que j’ai bien dormi !!
On déjeune, règle la note, puis prend la route direction Manikaran : on se fait doubler par plusieurs motos de Pendjabi (impossible de porter un casque avec l’énorme turban qu’ils ont sur la tête) ; après Kasol, repaire d’israéliens, nous arrivons à Manikaran : sous un soleil de plomb !!
Lieu sacré, source d’eaux chaudes (bouillantes même), on va donc faire en bons touristes (indiens) le tour des temples et des boutiques à souvenirs qui vont avec.

Manikaran Temple Shiva, ça clignote…
Les sources bouillantes où les gens viennent faire cuire des aliments… ça sent le souffre !

Le gurudwara, le grand temple Sikh, ça scintille et pourtant on est au sous sol, c’est immense : entre les bains, les chambres, la salle de restauration… Chacun peut rester aussi longtemps qu’il le souhaite dans un gurudwara…

les boutiques pour touristes… Pendjabi (poupées à turban)

autre temple pour Shiva

Touristes indiens photographiant Nandi le véhicule de Shiva…
On quitte en tout début d’après-midi pour prendre la route du retour… une parenthèse bien agréable !